Actualités
16 mars 2017
REGARD SUR LA PEINTURE LATINO-AMERICAINE
Jorge CAMACHO
Joaquin FERRER
Roberto ALVAREZ – RIOS
Ivan TOVAR
Jorge VIGIL

15 novembre 2016
ICONES Opus II par ARNAUD D'AUNAY
30 septembre 2016
"A VOIR"
Exposition de groupe avec les artistes
A.DAX, S.DALI, J.HEROLD, LJUBA, M.W.SVANBERG, I.DORS,
J.CARELMAN, J.SVANKMAJER, R.VON HOLTEN, J.RISPAL, C.VERLINDE,
notamment !
20 mai 2016
Les Objets introuvables de Jacques Carelman
Courte biographie

1929: Jacques Carelman nait à Marseille le 1 novembre, le jour même de la mort d’Alfred Jarry.
Il fut dentiste, peintre, illustrateur, musicien, et grand collectionneur.
1956: Arrive à Paris pour se consacrer à la création de décors, à l’illustration de livres,
tout en installant son activité de dentiste rue de Buci.
Boris Vian lui confie son premier travail graphique : des pochettes de disque de Jazz pour Philips.
1963: Conçoit la grande édition des Exercices de styles de Raymond Queneau
1964: Création de l’Ouvroir de Peinture Potentiel (Oupinpo) qu’il intègre en 66 et refonde en 80.
1965: Illustre sous forme de collages le conte Saroka la géante
1969: Quatre cent dessins d’objets constituent son Catalogue des Objets introuvables, aux éditions Balland, parodie du Catalogue des Armes et Cycles de Manufrance.
Le succès est immédiat et immense et donne lieu à 19 traductions internationales.
Jean Ferry l’introduit officiellement au Collège de Pataphysique.
1972 : le Musée des Arts décoratifs lui propose d’exposer ses dessins, mais Carelman décide alors de produire réellement ses objets imaginaires.
1975 : Contribue à l’exposition d’Harald Szeeman sur Les Machines célibataires.
Carelman parcours le monde avec les expositions à succès de ses objets poétiques.
2012 : Il devient lui même « introuvable » en décédant à son domicile d’Argenteuil, sans famille, ni soutien.